Les risques de la connexion à un Wifi public

Partout où nous allons, nous avons tendance à nous connecter à partir de notre smartphone ou notre tablette à un Wifi public. Mais cette habitude peut présenter des risques, c’est ce que nous allons voir dans cet article.

Bon à savoir

wi-fi-securiteLe Wifi est une connexion très répandue actuellement, on peut en trouver dans de nombreux endroits publics : café, bar, parc, gare, bibliothèque, etc. On s’y connecte de manière simple, de plus c’est gratuit. D’après une étude menée par le cabinet Maravedis Rethink en 2014, la France compterait environ 13 millions de points d’accès. Dans quelques années, ce chiffre pourrait encore doublé. Le Wifi public est une aubaine pour tous les citadins, mais surtout pour les touristes qui peuvent se connecter gratuitement et garder le contact avec leur proche. C’est très avantageux sachant que l’utilisation de téléphone quand on est à l’étranger peut s’avérer assez coûteux, le Wifi public permettrait de réaliser des économies de forfaits. Pour les endroits commerciaux, la mise à disposition du Wifi permet d’attirer plus de clients. C’est aussi un excellent moyen de les retenir plus longtemps sur les lieux.

Les dangers du Wifi Public

danger-du-wifi-publicBien qu’il s’agisse d’une aubaine pour les particuliers et les professionnels, le Wifi public peut représenter des risques pour ceux qui l’utilisent. Cette connexion gratuite encourage les pirates et les personnes malintentionnées à usurper les identités et à intercepter des données personnelles ou professionnelles des internautes. C’est un réseau ouvert qui facilite leurs actions, les pirates se placent entre les internautes et les points d’accès pour intercepter toutes les données transmises via la connexion Wifi gratuite : données bancaires, emails, les données d’identification sur les réseaux sociaux, etc. Ne soyez pas étonné si par la suite, vos comptes Facebook ou Twitter ont été piratés. Les pirates peuvent aussi se servir de ce type de connexion pour envoyer des programmes et des logiciels malveillants, des virus, etc.
Heureusement, il existe des solutions simples pour vous protéger contre les risques : utiliser un VPN ou virtual private network ou réseau virtuel privé, utiliser des connexions SSL, vous pouvez également désactiver le partage, etc.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>